I’m baaackkk !!!

Moi en ce moment, ou presque

J’ai passé un bon été, et c’est tellement rare que ça mérite bien un post de blog.
D’habitude, je survis aux étés, comme je peux. J’ai horreur de la chaleur, du grand soleil, de la canicule et de tout ce qui va avec. Je me terre dans mon appart’ entre mes deux ventilateurs en comptant les jours avant la fin de ce calvaire que la plupart des gens adorent (mais pas moi, vu que je ne fais rien comme les autres).

Mes étés, habituellement

Mais cet été, surprise, bitches, il a fait un temps assez sympa (pour moi, pas pour toi, je compatis). Genre il a plu tout l’été. J’adore la pluie. Quand ça tombe sévère, qu’il drache sa mère, je suis comme ça.

Ce qui fait que cet été fut productif (quel vilain mot). En gros, au lieu de n’avoir plus que deux neurones en état de fonctionner, j’avais envie d’écrire. J’ai passé un excellent été à écrire une petite romance MM qui m’est venue comme ça, pile le 4 juillet (elle démarre d’ailleurs à cette date), sur deux jeunes (et beaux) (et sexy) hommes qui se rencontrent le jour de la fête nationale américaine (ça commence à New York). L’un manque étrangler l’autre, ça crée des liens, ils se revoient, et ils décident de partir en road trip ensemble sur la mythique route 66 (qui n’existe plus en temps que telle, mais pas grave). Alors, là, normalement, je devrais t’insérer un preview de la couv toussa, mais je ne l’ai pas pas encore (my bad, totalement), donc je vais me contenter de te mettre une zoulie image des paysages que mes deux héros, Logan et Holden, ont traversé durant l’été.

C’est l’Amérique, baby

Ce MM est garantie 100% sans bad boy, sans drogue, sans flingue, mais avec du rock’n’roll (et de la country juste parce que Logan adore faire enrager Holden), du soleil, et de l’amouuuurrr. Parce qu’au début, Logan comme Holden sont bien d’accord sur un point : ils ne veulent pas tomber amoureux, ils ne sont que le plan c* de l’autre, et de toute façon, en septembre ils se séparent et chacun son chemin. Mais bien sûr.

Au début, je l’avais intitulé « Summer Games » parce que c’est une romance d’été. Chaque été, je dis que je n’écris pas de romance, et puis début juillet, hop, je me lance. L’an dernier, ça a donné Wild Summer et ses suites. Cette année, on reste dans le Wild, puisque le titre final est Wildfire, en référence à l’intensité de la relation entre Logan et Holden et des trucs qui se passent dans le roman. C’est un one-shot.

Le roman part cette semaine en correction, ce qui fait que tu devrais l’avoir vers le 20 septembre. Tu remarqueras que je suis plus précise qu’avant sur les dates. J’ai pris des bonnes résolutions cet été. Ne pas tout faire à la dernière minute. Ne pas envoyer un roman à ma correctrice en lui demandant de le me le rendre hier. On croise les doigts pour que je tienne ce rythme.
Alors, impatiente de découvrir Logan et Holden?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :