Update de rentrée

Je n’ai pas posté depuis fin juin, shame on me ! J’espère que vous avez toutes et tous passé de bonnes vacances. Les miennes ont été reposantes, même si j’en ai profité pour commencer l’écriture d’un roman de SF. Je ne peux jamais rester trop éloignée d’un clavier. Je suis une addict de l’écriture (et du café, mais c’est une autre histoire).

Pour celles et ceux qui me suivent depuis maintenant quelques années, vous savez que je suis la reine de la planification, des dates de parution précises, du plan de roman, du plan de carrière, de vie… Non, je plaisante ! J’y vais à l’impro totale, en mode YOLO, en suivant mes envies et mon inspiration. Quand je peux dire trois mois à l’avance ce que je vais écrire et publier, c’est que je me suis vraiment organisée. Croyez-le ou pas, c’est le cas pour cette rentrée. A peu près.

Dans quelques jours, je vais publier le 4è et dernier tome de #Renegades consacré à #Maddox, que vous avez pu lire dans une première version totalement safe sur ce même blog pendant le confinement. J’ai fait un cover reveal sur les réseaux sociaux ce week-end, et je crois que les lectrices et lecteurs ont craqué comme moi sur la couv créée par ma talentueuse illustratrice, Francesca Wingfield.

Fin septembre ou début octobre, vous pourrez découvrir ma romance de l’été ! J’assume complètement le fait d’être complètement décalée dans les dates. J’ai commencé en juillet un projet que je pensais être juste une petite histoire d’été, avec un shérif et un bad boy latino, perdus au milieu des montagnes du Colorado. Mais comme d’habitude, mes personnages n’en ont fait qu’à leur tête, et se sont révélés bien plus complexes à écrire que je ne l’avais présumé. D’où le fait que cette romance paraisse au début de l’automne pour le premier tome. La couverture est faite, et je continue à travailler sur le texte nuit et jour (surtout la nuit d’ailleurs, vu mes horaires décalés) pour vous présenter Reyes & Knight T1, Wild Summer, le plus vite possible.

Et c’est là qu’arrive le bug dans ce beau planning. Vous vous doutiez bien que je n’allais pas vous dérouler un prévisionnel tout beau tout propre ? Pour le troisième roman de cet automne, j’hésite entre deux options. L’une d’elle est le premier volume d’une série de polars MM avec un zeste de paranormal, dont j’ai écrit la première version back in 2016. Je l’ai repris, réécrit, puis à nouveau laissé tomber parce que quelque chose ne collait pas. Je ne savais pas quoi. Et puis, illumination (non, pas après un Mojito, après un thé aux épices), j’ai trouvé ce qui clochait. Je sais maintenant ce que je dois réécrire pour que l’histoire se déroule comme je le souhaite. Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, j’avais parlé de ce projet sous le nom de Pacte avec les ombres. Cela fait déjà un moment que je veux lancer une série comme celle-ci, et vu l’un des points de l’intrigue, c’est now ou never.

En plan B, j’ai le second volume de Outsiders, dont vous avez déjà pu découvrir le premier opus, Markus (t’as vu, je fais des rimes sans le faire exprès). Le second volume est prévu pour cet automne, mais je ne pourrais pas tout caser dans mon emploi du temps. Surtout que j’aimerais écrire le premier volume d’une nouvelle série d’urban fantasy, pour succéder à Chastity Houston. J’ai le pitch, j’ai les personnages, mais je n’ai pas de retourneur de temps, à mon grand regret. Je vais finir par jouer ça aux dés.

Et bien sûr, il y aura une petite romance de Noël sous forme d’une nouvelle. Et oui, je sais déjà quel couple passera le réveillon avec vous. Rendez-vous mi décembre pour le savoir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :